La riveraineté à l’épreuve des pesticides

Qu’il soit question de «conflit de voisinage», de «crise sanitaire» ou d’«atteintes à la biodiversité», la question de l’exposition des riverains aux pesticides connait une visibilité croissante dans l’espace public. À travers une démarche résolument empirique, ce livre décrit le processus par lequel un trouble éprouvé déborde du strict confinement
à la sphère domestique ou agricole pour devenir un enjeu public de santé-environnementale.

L’incidence des produits phytosanitaires sur l’environnement est souvent présentée sous l’angle de l’incertitude et de la multiplicité des facteurs de causalité. Quelles sont alors les prises sur lesquelles s’appuient les différents acteurs pour gérer l’incertitude ? Quels sont les ressorts des frictions entre agriculteurs et riverains auxquelles donne lieu la projection-dispersion de pesticides dans l’air ? Que disent les scientifiques, les juristes et les acteurs politico-administratifs face
au « riverain bavard » plus ou moins revendicatif ? 

Autant de questions auxquelles Etienne Amiet répond à partir d’une enquête ethnographique basée sur le suivi d’expériences collectives dans deux villages de la région Rhône-Alpes. 

___________

Etienne Amiet est chercheur indépendant en sciences humaines et sociales. Il a travaillé
sur les pesticides et les questions environnementales et collabore avec l’INRA et le CNRS pour documenter les savoirs sur le déclin des pollinisateurs. 

___________